Stage à Gobi

 

A la demande des Êtres de lumière,

  • Rencontre avec le Souffle Divin, dans le désert de Gobi...
  • Ouverture d'un Portal d'Eveil des Conscience Cristal à la Terre en préparation de la venue de l'année 2017.
  • Un rendez-vous avec votre Être, accompagné des Maître de Sagesse.

 

Du samedi 5 novembre au 16 novembre 2016

DUNHANG

 

Dunhuang signifie « grand » (Dun) et « prospérité » (huang) en chinois. Elle est un district sous la juridiction de la préfecture de Jiuquan de la province du Gansu.

Située à l’est du désert Taklamakan et sur la jonction des deux pistes de route de la soie le long du nord et du sud de ce désert, elle contrôla cette importante voie commerciale qui lia la Chine avec l’Asie centrale et l’Europe.

 

Ce stage fait suite au stage Jérusalem, dont la démarche était de retrouver son Grand Soi, par le rassemblement de ses parties et l'intégration des particules.

 Les participants du stage dans le désert de Gobi, bénéficieront des enseignements et des mémoires récupérées en Terre Sainte, afn de retrouver leur rayonnement.

 

Pourquoi le désert de Gobi et pourquoi cette date, plutôt fraîche en fin d'année?

 

2016 est une année 9, fin de cycle avant l'ouverture en 2017 à un cycle de 9 ans.

Vous le sentez c'est une année de grande fracture, de nettoyage des schémas erronés.

Tout ce qui ne sert pas votre être est renivelé ou remis en question, car il est Temps...

Temps d'être Vous... 

 

Après les premiers mois de nettoyages, mis à NU pour retrouver notre UN, nous allons en juillet sur les terres des Esseniens, des Rois de Judas ( Vrais Rois équilibrés, au Service ) retrouver notre Vérité, nous mémoires solaires, Christiques et tant d'autres...

 

En fin d'année à Gobi nous allons ancrer cette Lumière retrouvée dans un présent permanent, porteur de Paix et d'Essence Pure. 

 

 

Cette année il y a eu deux lunes en taureau et nous avons vécu le Wésak sur toute cette période du 22 avril au 21 mai 2016.

Le Wésak est le mariage des énergies christiques et bouddhiques.

Le Rayonnement et la Vacuité.

L'Expansion et le Centrage.

Le Soleil et la Lune.

 

Vers un présent permanent rayonnant...

 

A la demande des Êtres de Lumière, en cette année 2016, avant le cycle nouveau, nous allons fusionner les énergies Christiques et Bouddhiques en nous-même.

 

Que les personnes puissent participer ou non, si le cœur est ouvert, elles recevront les bénéfices de ces voyages.

Car nous sommes tous Un, et ce que Un retrouve celui qui est près peu le retrouver aussi.

Je n'ai pas pu honorer toutes les demandes pour Jérusalem, mais je sais que les semences d'étoiles seront activées à distance, car en réalité il n'y a pas de distance, tout se situe au même endroit.

 

 

 

Pourquoi Dunhuang en Chine?

 Car j'y ai découvert un site ancien représentant un sorte d'étoile à douze branches, qui ressemble beaucoup à l'étoile à 12 branches de Jérusalem.

 Site protégé par les militaire mais qui retient tout mon intérêt, sachant que les anciens, ne dressaient jamais des pierres à certains endroits par hasard.

Observez la symétrie parfaite de cette horloge.

 

 

 

A DUNHUANG nous découvrirons les grottes de Mogao, où de très anciens manuscrits Bouddhistes ont été retrouvés.

 

Ci-dessous Carte des étoiles!

 

Les grottes de Mogao (莫高窟 ; pinyin : mògāo kū, « grottes d'une hauteur inégalée »), ouvertes au public depuis 1980 (seules quarante grottes restent ouvertes au public, par roulement, dont dix en permanence), forment un système de 492 temples bouddhistes près de Dunhuang, dans la province de Gansu en Chine, en marge du désert de Gobi. Ces temples ont été élaborés dans 492 grottes1, creusées dans la paroi rocheuse par des moines à partir du iv siècle. Les premières grottes n'étaient pas plus grandes que des cercueils. Des communautés monastiques commencèrent vite à percer des cavités plus grandes pour des actes de dévotion publique, et à orner les sanctuaires d'effigies de Bouddha. C'est de ces premières grottes que vient le nom de grottes des mille Bouddhas, ou grottes de Dunhuang. Certaines de ces grottes abritent des statues de Bouddha de très grande dimension. Les moines bouddhistes placèrent des dizaines de milliers de manuscrits et de peintures dans une petite salle attenante à l'une des grottes.

Ces grottes constituaient des lieux de culte d'une grande importance, sur la route de la soie. Leur réalisation s'est étalée sur une longue période allant du iv au xiv siècle, avec un point culminant sous la dynastie des Tang, entre le vii et le x siècle. C'est d'ailleurs de cette époque que datent les plus belles grottes. Ce sont probablement les plus anciennes grottes recouvertes de peintures murales de Chine, depuis l'antiquité, après les Grottes de Kizil.

Au cours de l'année 1900, une petite grotte murée fut découverte de façon accidentelle ; elle s'avéra contenir plusieurs dizaines de milliers de documents, de statuettes et d'objets divers, souvent vieux de plus de 1 000 ans. Une grande partie de ces trésors culturels ont été achetés par les explorateurs occidentaux, en particulier Sir Aurel Stein et Paul Pelliot.

 

Nous nous rendrons au lac croissant de lune:

 

Situé à seulement 3 km au Sud de la ville de Dunhuang, le Lac du Croissant de Lune est entouré d’immenses dunes dont la plus haute s’élève à 1 715 mètres. Les Dunes de Mingsha surplombent de plus de 250 mètres le Lac du Croissant de Lune, offrant une vue magnifique sur le lac, le désert s’étendant à perte de vue ainsi que sur les peupliers en contrebas. Lorsque le vent s’abat sur ces dunes de sable jaune, on peut entendre leur chant tel que l’avait décrit Marco Polo : « les sables qui grondent ».

Au milieu de ce spectacle se tient alors un petit lac en forme de croissant de lune, cet oasis naturel formé par l’eau de source.

 

 

Yumenguan Pass:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Site en cours de construction, merci de patienter...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×